maillot france coupe du monde 2010

Le salaire des ouvriers (200 à 250 euros par mois) y est plus élevé que chez les voisins vietnamiens ou cambodgiens, mais c’est le prix à payer pour « un savoir-faire incomparable dans les produits très techniques, ceux qui utilisent des tissus polymères complexes permettant une évacuation rapide et durable de la transpiration », ainsi que l’explique un acheteur français installé à Hongkong spécialisé dans le textile loisir. Victorieuse de la Coupe du monde 2018, l’Equipe de France de football s’offre une deuxième étoile sur le maillot et une jolie prime liée au sacre.